La ligne de Maginot japonaise: 1934 – 1945

Fév 16, 2021 Histoire

Je voudrais, et ce en respect des héros tombés aux champs d’honneur, mentionner un fait historique méconnu du grand publique en Europe: la construction de la ligne de défense dans la région de Mandchourie.

Photo à l’intérieur d’une structure fortifiée

Dès la création de l’Empire fantoche de Mandchourie avec comme otage, le dernier Empereur de Chine: PuYi, le Japon redoutait et à juste titre, une invasion massive des soviétiques par le grand nord. Ils ont opté pour la construction d’une ligne de défense terrestre , à l’image de la ligne de Maginot, dès 1934. La construction fut achevée en 1945, peu avant le reddition sans condition du Japon. L’envergure de cette ligne de Maginot de l’Est est tout à fait inédite. En effet, cette ligne longue de 3800Km, large de 110Km, dépasse et de très loin, la ligne de Maginot tant en envergure, complexité, que sur le plan technique. Mais ironiquement, pas sur le coût de construction. En effet, les matériaux et surtout la main d’œuvre étaient chinois. Cela n’a pas coûté grand chose au Japon. Au total, 3.2 millions de prisonniers et civils chinois ont participé à sa construction. Mais, la bagne de la mort serait plus le terme plus approprié. En effet, les prisonniers chinois étaient mal traité et mal nourris. Les cadavres jonchaient sur tout le long des 3800Km de chantier.

Ouvrier chinois qui participent à la construction

Au total, on estime le nombre de décès durant la décennie de la construction à plus d’un million. Il était primordial que cette immense construction de la mort soit tenue dans le secret le plus absolu. Ce sont des villages entiers qui, du jour au lendemain, sont vidés de la totalité de leurs villageois pour empêcher toute fuite d’information.

Après que la construction soit achevée, beaucoup de prisonniers furent tués notamment sur les sites sensibles.

Les derniers irrésistibles de l’armée japonaise qui sont restés dans la ligne de défense se sont rendus à l’armée rouge que le 30 août 1945, alors que la reddition avait été déjà prononcée par l’Empereur du Japon des jours auparavant.

mémorial à l’endroit où la seconde guerre mondiale prend fin en Chine

Les secrets de cette ligne de défense, construite sur les cadavres des prisonniers chinois, était tellement bien gardés que des portions entières sont encore introuvables aujourd’hui en 2021, puisque tous ceux qui ont participé à leur constructions furent assassinés.

Finalement, la véritable date de la fin de la seconde guerre mondiale est bien le 30 Août 1945, et elle a eu lieu en Chine.