Le ChinaBashing

Fév 2, 2021 Géopolitique

Chacun a pu constater une offensive en règle des médias occidentaux (français, anglais, allemand et américains principalement) contre le PCC Chinois, le président Xi Jinping, mais plus globalement contre la Chine elle-même. Chaque jour, un nouvel article à charge, chaque jour, une nouvelle insulte, chaque jour des dénégations, chaque jour des accusations pour certaines mensongères. D’où cela vient-il ? Pourquoi, une telle offensive ?

En recherchant un peu, on peut situer le début de cette vaste campagne de
dénigrement en 2007 et 2008 avant les Jeux Olympiques de Pékin. La Chine,
auparavant, était plutôt vue comme un pays en expansion économique, ou les entreprises françaises pouvait délocaliser à moindre coût leur production, et où tout était possible. Mais la puissance économique grandissante du pays a commencé à froisser les États Unis, et pour certaines élites du pays à bannière étoilée, il fallut s’attaquer à l’empire du milieu.
L’attaque vint d’abord de la gauche. La gauche américaine, puis la gauche française.

La Chine était un pays qui ne respectait pas les droits de l’Homme, qui enfermait les tibétains. Même si tout cela était un tissu de mensonges cela n’était rien pour nos penseurs de gauche. Par la suite comme elle se rendit compte que leur cause pour les tibétains ne donnait rien elle s’attaqua à la cause Ouighoure ainsi qu’aux pauvres opprimés d’étudiants d’université protestantes de Hong Kong.

La Droite économique, et les conservateurs, les libéraux, ne s’attaquent pas encore à la Chine, à cette époque car elle était pour eux un formidable marché en expansion, et les affaires sont les affaires. Cela ne durera pas longtemps. Des 2012 et l’arrivée de Xi, on vit un changement profond des médias portés par les grands capitalistes (Dassault pour Le Figaro, Niel pour Le Monde, et Bergé pour L’obs) .La Chine ne s’ouvre pas. La Chine refuse nos investissements, refuse que Apple, Google, Facebook, et tant d’autres entreprises américaines ne viennent prendre toute la place comme dans l’Europe vassale. La Chine résiste. Invente son propre modèle économique. Sans les Etats Unis. Elle se rapproche de Poutine et de la Russie, et en quelques années la Chine vise la première place économique aux États Unis.

Les années ont passé, et désormais, depuis les évènements de Hong Kong,
l’attaque est globale. Venant de la presse : Du Washington Post, du Guardian, de L’obs, du Figaro, du Monde , à la télévision : CNN, Fox News, en passant par les politiques dont à leur tête : Nancy Pelosi, démocrate, Ricky Rubio, conservateur, Trump bien sûr et bien d’autres… Les relais anti chinois font entendre leur voix. De plus en plus fort. De manière de plus en plus grossière.

La crise du Covid 19, est le summum de l’offensive. On le voit, on le lit désormais partout : La Chine est responsable. De Tout. Même si l’incurie générale en France et aux États Unis vis-à-vis de la réponse à donner à cette épidémie est risible.

La Chine est le bouc émissaire et il s’agit de la faire savoir.
Mais la crise du Covid 19 a démultiplié les attaques. La Chine aurait négligé les premiers signes, caché les premiers malades, dissimulé les nombreux cas. Or, et cela est démontré par tous ceux qui vivent en Chine, l’empire du milieu a, comme nombre de ses voisins asiatiques, au contraire, mieux traité la gestion du Covid 19 que l’Europe et infiniment mieux que les Etats Unis ou un président inepte a mis en danger délibérément la santé de son peuple par ses mensonges, et énormités.


Aujourd’hui, force est de constater les chinois, vivent débarrassés du virus, et même les médias main Stream sont obligés d’en convenir.
Mais sous couvert du China Bashing, le racisme banalisé n’est jamais loin. Les unes du Figaro Magazine, dernièrement, et les unes d’autres magasines sont à la limite du racisme banalisé. Envoyé spécial, un magazine de France 2 s’y met aussi, quoique ce n’est pas la première fois que ce magasine faussement investigateur s’y colle en matière de reportages bidonnés. Ces magasines sont en manque de ventes car la presse magazine va très mal. Les ventes sont catastrophiques pour l’immense majorité. La plupart sont subventionnés par l’état et sans cet argent ces magasines couleraient en quelques semaines.

Pour tous ceux qui aiment ce pays, ses habitants courageux, qui aiment la chine, cette civilisation millénaire, ses hommes et ses femmes, je dis, mobilisez-vous ! Les donneurs de leçons américains et européens, n’ont aucune leçon à donner. Je lance une alerte générale. Les actes de racisme contre nos amis chinois, franco-chinois, ou bien français d’origine chinoises sont chaque jour plus nombreux.

En France et ailleurs. Malheureusement pour les médias, et certains citoyens influençables : Le péril jaune est de retour.
Alors je dis : Attention ! La vigilance et la solidarité doit nous guider les uns les autres. Créons une entraide entre nous : amis de ce pays. Dénonçons les
mensonges, les hypocrisies des médias, inlassablement. Essayons de donner justice à ce pays, qui serait faussement responsable du chaos du monde. La fraternité des peuples des nations du monde est en danger. Ils veulent le chaos, ils veulent la désunion. Ils veulent un bouc émissaire pour cacher le délitement des civilisations occidentales. Ne les laissons pas accuser, sans réagir, la Chine et son peuple !