Avant d’acheter une arme, regardez qui en a les plans …

Juil 2, 2021 Géopolitique

En 1982, l’Argentine a tenté de récupérer les îles Malouines, mais l’opération fut une échec total. La junte militaire tombe, à l’image de son aviation militaire, anéantie par la chasse britannique. Ceux-ci ont pu bénéficier de l’aide française. En effet, l’argentine était en partie équipée de quelques excellents chasseurs Super-Étendard de Dassault. La France avait fourni aux britanniques des renseignements critiques sur les équipements vendus à l’Argentine, et a permis aux pilotes anglais de monter dans les simulateurs pour s’entraîner contre les avions argentins de fabrication française.

Des décennies plus tard. L’Argentine n’a pas oublié l’humiliation infligée par la Grande-Bretagne et a trouvé un partenaire surprenant : la Chine.

Après de longues recherches et beaucoup d’hésitations, l’Argentine qui ne parvient pas à rebâtir une chasse digne de ce nom à cause de sanctions économiques imposées par la Grande-Bretagne, de vetos anglais lorsque l’Argentine s’apprête à acquérir un appareil ou simplement parce que l’appareil est trop dépassé. Elle avait démarché les Français, Suédois, Israéliens, et même les sud-coréens. Les appareils sont soit trop chers, soit équipés de composants britanniques, donc, soumis à l’embargo.

En fin, l’Argentine semble définitivement décidée à acquérir un appareil assez bon marché, ayant connu l’épreuve du feu et qui échappe à l’embargo anglais: le JF-17/FC-1 chinois

En remerciement, la Chine tient sa “parole”.

https://www.un.org/press/fr/2021/agcol3347.doc.htm

Voici le programme du Comité spécial de la décolonisation du 24 Juin 2021. La Chine a vivement critiqué le colonialisme britannique, à cause de son occupation des îles Malouines aux larges des côtes argentines.

Mais l e rapprochement avait déjà commencé il y a des années.

Le président chinois Xi Jinping avait déjà rencontré son homologue argentin Mauricio Macri à Buenos Aires en 2018.

Il affichait son soutient le plus total au combat de l’Argentine pour sa souveraineté nationale. Xi JingPing a reçu à cette occasion, la plus haute décoration honorifique d’Argentine, l’Ordre du Libérateur Général San Martin.

Entre temps, la nouvelle route de la soie et le vaccin chinois sont venus compléter le tableau. La relation entre les 2 pays est plus tôt bonne.

Les argentins ont du comprendre l’importance du choix de l’armement. Le mauvais choix stratégique dès l’achat peut conduire, des décennies plus tard, à une défaite sans appel. Le choix du chasseur chinois signifie que l’Argentine compte sur la Chine pour son développement économique et ses revendications de souveraineté pour les 15 ans à venir au moins.

La Chine va désormais jouer sur les îles “colonisées”, à l’instar de l’Occident qui s’amuse avec les îles “rebelles”. Et le choix du JF-17 est un message fort envoyé aux britanniques.

En effet, cet appareil peut voler à mach 1.6. Il arrivera aux îles “disputées” en moins de 20 minutes. Mais à cause de la situation économique désastreuse de l’Argentine, celle-ci ne peut en acquérir qu’une douzaine d’appareils. On est très loin de remettre en question la présence britannique.

Mais l’Argentine est riche en minerais et la Chine saura en tenir compte. Cette présence de matériels militaires chinois en Amérique latine est primordiale. Il est évident que la Chine vise les pays voisins tels que le Pérou, voire le Venezuela. Cela risque ne pas plaire à tout le monde.